Webinaire le 5 mai: Éliminer et restreindre les polymères, substances chimiques et produits en plastique problématiques

La Guinée et l’Allemagne vous invitent, en collaboration avec la Norvège et le Rwanda en tant que coprésidents de la Coalition de haute ambition (CHA), à un webinaire intitulé « Éliminer et restreindre les polymères, substances chimiques et produits en plastique problématiques », avec des intervenants issus de gouvernements, de la société civile, de la communauté scientifique et du secteur privé.

L’événement aura lieu le 5 mai 2023 de 9h00 à 10h30 GMT. L’événement se déroulera en français et en anglais avec interprétation.

Inscription: https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_GRHGXHRCTjCImPy0xiiifA

Contexte

La pollution plastique constitue une crise planétaire ayant des répercussions sur les écosystèmes, la biodiversité, le climat et la santé humaine. La consommation et la production de plastique ont atteint des niveaux insoutenables. La consommation de plastique a quadruplé au cours des 30 dernières années, tandis que la production mondiale a doublé entre 2000 et 2019 pour atteindre 460 millions de tonnes. Cette croissance s’explique en grande partie par une augmentation massive de la production de plastiques à usage unique pour les emballages et les biens de consommation, qui représentent la moitié de la production de déchets plastiques. Selon les projections actuelles, la production de plastique devrait doubler dans les 20 prochaines années. Le monde ne sera pas en mesure de faire face au volume de déchets plastiques et d’éviter les déversements.

La CHA œuvre à l’élaboration d’un traité international qui éliminera les matières plastiques, les substances et les additifs problématiques, notamment en imposant des interdictions et des restrictions.

Certains polymères et certaines substances chimiques utilisés dans la fabrication de plastique (comme les adoucissants et les colorants) ont des effets nocifs à long terme sur la santé humaine et l’environnement ou constituent un obstacle au recyclage des déchets plastiques. En outre, certains produits en plastique sont particulièrement susceptibles d’être jetés dans la nature et de générer de la pollution plastique en raison de leur mode d’utilisation. Diverses initiatives législatives partout dans le monde ont permis de mettre en œuvre des interdictions ou des restrictions de ces produits en plastique. Le traité sur la pollution plastique comprendra des obligations visant l’élimination progressive ou la limitation stricte de la production ou de l’utilisation de certains polymères, substances chimiques et produits en plastique qui sont nocifs pour l’environnement et la santé humaine, qui posent problème parce qu’ils entravent la circularité ou qui présentent un risque élevé d’être disséminés dans l’environnement.

Cet événement est l’occasion pour les États membres et les parties prenantes d’échanger sur les différentes possibilités d’intégration d’obligations fondamentales et de mesures de contrôle dans le traité sur la pollution plastique en vue d’éliminer et de restreindre les polymères, substances chimiques et produits en plastique. Ces options pourraient se traduire par une obligation d’éliminer et de restreindre la production et l’utilisation de polymères, substances chimiques et produits en plastique énumérés dans une annexe, ainsi que par des mesures commerciales connexes pour les parties tierces. Le traité établira des critères en vue de déterminer les polymères, substances chimiques et produits en plastique problématiques. Seraient notamment visés les polymères, substances chimiques et produits nocifs pour l’environnement et la santé humaine, faisant obstacle à la circularité et présentant le risque d’être disséminés dans l’environnement.

Related

In advance of the fourth session of the Intergovernmental Negotiating Committee (INC-4) to develop an international legally binding instrument on plastic pollution, including in the marine environment...
Date: 15/04/2024